Les championnats du monde de League Of Legends 2017

Depuis le début du mois d’octobre se déroulait les championnats du monde de League Of Legends(LOL) – compétition e-sportive la plus suivie internationalement.

 

LOL qu’est-ce que c’est ?

C’est le jeu vidéo en ligne le plus joué au monde actuellement et ce depuis plusieurs années. Il s’agit d’un MOBA (multiplayer online battle arena : arène de bataille en ligne multijoueur), où 5 joueurs de chaque équipe tentent de détruire la base adverse de manière à la fois individuelle et coopérative. Ces deux derniers week-ends ont vu le déroulement des demi-finales et de la finale en Chine les 28 et 29 octobre et la grande finale le 4 novembre – au même moment que la Paris Game Week. C’était donc le regroupement des meilleures équipes professionnelles dans l’un des pays les plus friands de ce nouveau genre de divertissement.
Rappelons que les demi-finales et la finale se jouent en « Best of Five » (Bo5), c’est-à-dire que la première équipe a remporté trois parties gagne.

 

Les demi-finales

Première demi-finale : Royal Never Give up (RNG) – SKTelecom T1 (SKT T1)

Cette première demi-finale a opposé les chinois d’RNG aux coréens et tenant du titre d’SKT T1. Rappelons que ces équipes ont respectivement fait tomber Fnatic et Misfits en quart de finale – nos dernières équipes européennes en lice à ce moment de la compétition.
RNG étaient enfin de retour après les deux demi-finales mondiales en 2013 et 2014. Quant aux invincibles coréens, ils tentaient de se qualifier pour la 4ème finale de leur histoire. Les coréens étaient évidemment favoris. A savoir que les RNG et les SKT ont fini seed 2 de leur région respective (deuxièmes qualifiés de leur championnat)

Les chinois vont remporter la première game à la surprise générale et vont même gagner une deuxième game après l’égalisation des SKT. A ce moment, les RNG sont à deux games de la victoire. Malheureusement pour eux, la froideur et la maîtrise coréenne vont permettre aux SKT de finalement l’emporter 3-2. Les SKT T1 sont donc les premiers qualifiés pour la finale.

 

Deuxième demi-finale : Team World Elite (WE) – Samsung Galaxy (SSG)

Deuxième demi-finale le lendemain et deuxième confrontation Chine-Corée. Les WE ont éliminés en quart de final les derniers représentants nord-américains en la structure des Cloud 9, tandis que les coréens de SSG ont sorti le seed 1 coréen (premier du championnat coréen), à savoir les Longhzu Gaming. WE sont les plus faibles de ces demi-finales sur le papier alors que les SSG sont les finalistes déçus de l’année dernière. Une nouvelle fois, les coréens étaient favoris par rapport aux chinois et une nouvelle fois ce sont deux équipes avec le même seed qui se sont affrontés, c’est-à-dire seed 3. A ce stade de la compétition, plus aucun seed 1 n’était présent !

A la manière des RNG, WE va créer la surprise et prendre la première game. Et à l’instar des SKT, SSG va se reprendre encore plus vite que ses compères coréens et remporter les 3 games suivantes pour l’emporter 3-1. Les SSG sont les deuxièmes qualifiés pour la grande finale qui sera exactement la même que l’année dernière.

 

La finale

SKTelecom T1 – Samsung Galaxy

Le 4 novembre a donc eu lieu la finale des championnats du monde de LOL, largement suivie en streaming et dans un stade chinois rempli. Cette confrontation a opposé les indétrônables SKT – qui tentaient de décrocher un troisième sacre mondial d’affilé et le quatrième de leur histoire – Aux SSG qui ont fait leur première finale l’année dernière (mais la structure Samsung a déjà remporté la victoire finale avec son équipe des Samsung Galaxy White en 2014). Y a-t-il eu revanche ?

La première game a tourné à la véritable démonstration à la faveur des SSG !  Une victoire comme savent les faire SKT mais qui leur a cette fois été infligée ! Les games suivantes vont être un peu plus disputées mais toutes les deux remportées par SSG ! C’est donc sur un 3-0 plein d’autorité et parfaitement mérité que se finisse ces championnats du monde. On est presque déçu qu’il n’y est pas eu plus d’opposition pour cette belle finale mais à l’évidence SKT a perdu de sa superbe malgré la présence du meilleur joueur du monde dans leur rang, Faker. Le carry AD Bang pourrait être désigné comme bouc émissaire de la déroute des SKT mais leur suprématie mondiale avait de toute manière objectivement pris fin.

Source : http://www.lolesports.com/en_US/

Les SSG seront la nouvelle référence mondiale pour cette année et ce, jusqu’à l’année prochaine. Les champions utilisés par les gagnants lors de la dernière partie auront, comme à l’accoutumée, leur skin dans le jeu à l’effigie des SSG. A noter que l’équipe grande gagnante s’en est tirée avec un joli lot d’un million de dollars américains (soit 882 200 euros). Il semble fructueux d’être un e-sportif professionnel en 2017.

 

Augustin ANDRE, aka El Choumito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*