Paris : au coeur de la mode

 

« YVES SAINT-LAURENT : La légende de la mode »

En plein cœur du 16e arrondissement, non loin de l’avenue Montaigne se trouve le musée Yves Saint Laurent. C’est avec son compagnon Pierre Bergé que le créateur Yves Saint Laurent fondera sa propre maison de couture. En 1974, la maison de couture forte de son succès s’installe dans un hôtel particulier de style Napoléon III avenue Marceau. Aujourd’hui, leur maison de couture devient musée de France, célébrant celui qui demeure l’un des plus grands couturiers du XXe siècle.

 

Une passion, dès le plus jeune âge.

Mathieu-Saint-Laurent naît le 1er août 1936 à Oran en Algérie.

Dès son plus jeune âge il se plonge dans la littérature et dans les magazines de mode de sa mère. C’est à l’âge de 13 ans que le créateur se voit une passion naissante pour le théâtre, il va alors construire son « illustre théâtre » ou il va faire évoluer des personnages sur scène pour lesquels il invente les costumes. Cette passion rejoint son goût pour la littérature. Il va écrire ses premiers poèmes et illustrer plusieurs pièces de théâtre, dont Madame de Bovary de Gustave Flaubert.

C’est à partir de 1953 que le créateur imagine la maison de couture de ses rêves « Yves Mathieu Saint Laurent Haute Couture Place Vendôme. » Dans les magazines de sa mère à l’âge de 14 ans, il découpait les silhouettes de ses mannequins favoris comme chez Vogue par exemple.

 

Les concours.

À 16 ans, il participe au concours annuel du Secrétariat International de la Laine dont le jury était composé de couturiers célèbres comme Hubert de Givenchy, et Christian Dior. Yves Saint Laurent reçoit alors le troisième prix de la catégorie « robe » qu’il va chercher avec sa mère à Paris. Lors de son séjour à Paris il va rencontrer le rédacteur en chef du prestigieux magazine Vogue.

 

La nouvelle vie parisienne.

C’est en 1954 qu’il emménagé à Paris pour ses études de mode. Il va étudier à la Chambre syndicale de la couture. Il participe à nouveau au concours du Secrétariat International de la Laine et remporte le premier et le troisième prix de la catégorie « robe ». En juin 1955, Yves Saint Laurent entre dans la haute maison de couture Dior. En 1956, Yves Saint Laurent crée « la Vilaine Lulu » une bande dessinée humoristique. Le plus jeune couturier du monde se présente comme le successeur de Christian Dior. C’est le 30 janvier 1958 que le créateur lance sa première collection avec sa ligne « Trapèze ».

 

Le coup de foudre, Pierre Bergé.

Le 3 février 1958 les deux aigles, Pierre Bergé et Yves Saint Laurent se rencontrent c’est le coup de foudre. Le couple va acquérir une importante collection d’œuvres d’art dont la vente se fera en 2009. En 1961, le couple emménage place Vauban.

Création de la maison : Yves Saint Laurent.

Le 4 décembre de la même année, c’est la création de la maison de couture Yves Saint Laurent. C’est le graphiste très renommé Cassandre ayant déjà travaillé pour Dior qui va créer le logotype de la marque.

Le Maroc.

En 1966, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé vont pour la première fois au Maroc, c’est le coup de foudre. Le couple va y acheter une petite maison « la maison du serpent ». C’est d’ailleurs au Maroc que Yves Saint Laurent dit avoir appris la couleur.

Histoire chargée de rencontres…

 

En 1967, le créateur rencontre Betty Cartroux son double féminin, mannequin chez Chanel. Le couturier rencontre aussi Catherine Deneuve, c’est le début d’une grande amitié tout comme avec Andy Warhol qui lui fera une série de portraits.

 

Des récompenses symboliques.

En 1984, Yves Saint Laurent est fait Chevalier de la Légion d’honneur par François Mitterrand. Il sera promu au grade de Grand Officier de la Légion d’honneur en 2007 par le président Nicolas Sarkozy.

 

Le décès, d’un des plus grands couturiers du XXe siècle.

Le 1er juin 2008, le grand couturier s’éteint à l’âge de 71ans. Pierre Bergé adresse un dernier mot à celui qui a été son compagnon pendant 50ans. En octobre 2017, Pierre Bergé décide d’ouvrir deux musées dédiés à Yves Saint Laurent. Le premier à Paris et le second à Marrakech dans la ville qu’il découvrit en 1966.

Le 3 octobre 2017, plus de quinze années après la fermeture de la maison de haute couture, s’ouvre le Musée Yves Saint Laurent Paris. Il occupe l’hôtel particulier historique du 5 avenue Marceau. Pendant près de 30 ans de 1974 à 2002 naquirent les créations du créateur dans cette maison de 450 m2. Le Musée Yves Saint Laurent Paris est le premier musée du XXe siècle à ouvrir dans la capitale de la mode.

C’est en 2002 que naît la fondation Pierre Bergé- Yves Saint Laurent. Celle-ci a trois missions principales :

La conservation des vêtements et accessoires de haute couture et de prêt-à-porter, des croquis préparatoires des collections, des fonds documentaires et des dessins et objets divers qui témoignent de la création d’Yves Saint Laurent.

L’organisation dans ses espaces d’exposition de mode, de peinture, de photographies, d’arts décoratifs ou d’art contemporain, ou d’expositions Yves Saint Laurent hors-les-murs en France et à l’étranger.

Le soutien d’institutions et de projets culturels.

En 2017, avec l’ouverture du musée Yves Saint Laurent Paris, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent prend une direction nouvelle puisque ses espaces sont ouverts au public, dont la surface est doublée, sont désormais uniquement consacrés à la présentation de l’œuvre d’Yves Saint Laurent.

 

« J’ai toujours dit qu’il fallait transformer les souvenir en projet et, avec cette Fondation, c’est ce que nous avons fait. En 2017, une page se tourne avec l’ouverture de deux musée Yves Saint Laurent, à Paris et à Marrakech. Ainsi, se poursuit cette aventure commencée il y a longtemps quand nous ne savions pas que le destin allait nous faire signe » Pierre Bergé

 

Alors, si vous passez dans le coin, je vous invite à voir la richesse du patrimoine unique conservé par la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Vous pourrez y découvrir quelques une de ses créations (vêtements, bijoux, accessoires). Mais également un film qui relate son histoire ainsi que sa relation avec Pierre Bergé. Mais pour moi, ce qui nous transporte le plus c’est lorsque l’on franchit la porte de son atelier, où nous découvrons ses tissus, ses broderies, ses perles, sa bibliothèque personnelle, ses croquis, mais également ses cadeaux de différents artistes (Andy Warhol, Bernard Buffet…) et les prix qu’il a reçus. On sent planer au-dessus de nous ce grand génie qu’est Yves Saint Laurent…

One thought on “Paris : au coeur de la mode

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*