Quel futur pour le cyclisme français ?

Alors que Thomas Voeckler va faire ses derniers coups de pédale sur les Champs-Elysées dans moins d’un mois, le cyclisme français regorge de pépites qui ne demandent que du temps afin d’éclore.

En 2014, nous voyions déjà Thinault Pinot (FDJ) et Romain Bardet (AG2r la mondiale) remporter le Tour de France suite à leurs places sur le podium. Mais ces-derniers n’ont jamais réussi à confirmer ce qui reste un exploit même si Romain Bardet est remonté aux côtés de Christopher Froome l’an dernier. Quant à Thibault Pinot, il fait face à l’irrégularité ou la malchance et craque dans les difficultés. Nous allons donc être attentifs à nos deux coureurs favoris pour réaliser un bon classement général.

Thibault Pinot sprinte face à Romain Bardet à Méribel lors du Dauphiné/ ©Sirotti (www.velo101.com)

Le cyclisme français ne se résume pas à ces deux coureurs et c’est notre force, en effet, les tricolores pourraient bien rafler quelques étapes par la pointe de vitesse du champion de France Arnaud Démare ou Nacer Bouhanni mais aussi grâce à la forme de Pierre Rolland. Aussi, il faudra veiller sur Warren Barguil qui ne fait que progresser ou encore Lilian Calmejane.

Malheureusement, nous ne pourrons pas attendre d’exploit de la part de Julian Alaphilippe qui revient tout juste d’une blessure au genou alors qu’il aurait pu lutter pour le classement du meilleur jeune. Et ce n’est pas Bryan Coquard qui pourra remporter sa première étape sur la Grande Boucle car Jean-René Bernaudeau, son directeur sportif ne l’a pas sélectionné.

La France a donc là une génération prometteuse qui n’a plus qu’à confirmer sa montée en puissance. Il faudra faire attention à Thibault Pinot qui après sa quatrième place sur le Giro voudra prouver qu’il faudra compter sur lui le 22 juillet prochain. Mais surtout il faudra suivre sur Tour avec les objectifs de victoires d’étape tricolores.

 

Thomas Voeckler, ici avec Y.Gène mettra fin à sa carrière sur les Champs-Elysées / © ASO/P.Ballet

Photo de l’article: © ASO / G.Demouveaux

One thought on “Quel futur pour le cyclisme français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*